Gants de protection anti-coupure certfiés ISO 13997

Gants contre les coupures: la nouvelle norme EN 388:2016

This post is also available in: Allemand Anglais

En Europe, le niveau de protection des gants contre les coupures était déterminé par la norme EN 388:2003. Le développement continu des matériaux des gants de protection et plus précisément des fibres hautes performances a exigé une adaptation des méthodes de test et de la classification des gants contre les coupures. La méthode de test pour déterminer le niveau de protection contre les coupures est désormais celle de la norme EN ISO 13997.

Cela a donné naissance à la norme EN 388:2016.

 

 

Méthode de test de l’ancienne norme EN 388 : 2003

Dans le cadre de cette méthode de test, une larme circulaire tourne en se déplaçant d’avant en arrière sur la surface de l’échantillon tout en exerçant une pression constante de 5 newtons. L’indice de protection anti-coupure est divisé en 5 niveaux de performance. Il se calcule d’une part en fonction du nombre de cycles nécessaires pour couper l’échantillon et d’autre part du degré d’usure de la lame utilisée, déterminée à l’aide d’un tissu témoin en coton.

 

Appareil de test conforme à la norme EN 388:2003
Image 1.1: Appareil de test conforme à la norme EN 388:2003

Image 1.2: Test de protection anti-coupure conforme à la norme EN 388:2003
Image 1.2: Test de protection anti-coupure conforme à la norme EN 388:2003

 

Méthode de test de la norme EN 388: 2016 / ISO 13997

Elle concerne plus spécifiquement les gants anti-coupure fabriqués à partir de matériaux comme les fibres de verre ou d’acier entrainant l’émoussement de la lame circulaire actuellement utilisée dans le test de la norme EN 388 :2003.

L’objectif de ce test est de déterminer la résistance du gant contre un objet coupant sous une pression plus élevée et avec un seul déplacement, autrement dit le poids minimum nécessaire pour que la lame coupe l’échantillon lors d’un seul déplacement de 20 mm. Pour cela, une lame droite est déplacée une seule fois sur l’échantillon. A chaque test, la lame est déplacée sur l’échantillon avec une pression accrue comprise allant de 2 à 30 newtons. Les gants sont alors classés selon 6 classes de protection contre les coupures allant de A à F.

 

Image 2.1: Appareil de test conforme à la norme ISO 13997
Image 2.1: Appareil de test conforme à la norme ISO 13997

Image 2.2: Test de protection anti-coupure conforme à la norme ISO 13997
Image 2.2: Test de protection anti-coupure conforme à la norme ISO 13997

 

Principales différences entre les méthodes de test EN 388:2003 et EN 388:2016

  • La forme des lames : l’une est circulaire ; l’autre droit
  • Le type de coupure : rotation d’une part ou déplacement droit d’autre part
  • La pression exercée : pression constante de 5 newtons ou pression progressive allant de 2 à 30 newtons

Le résultat de ces deux tests peut s’avérer différent. Une bonne performance dans un test n’implique pas nécessairement un bon résultat dans l’autre car ces tests n’évaluent pas de la même façon les performances de protection anti-coupure.

Le test et la classification EN 388 :2003 conviennent plus particulièrement pour le choix de gants servant à manipuler des objets coupants et relativement légers.

A l’inverse, si vous manipulez des objets plus lourds sous des pressions plus élevées ou qu’il existe un risque de chocs contre des objets coupants, mieux vaut vous référer au test et à la classification ISO 13997. Ces gants sont souvent fabriqués en matériaux de haute qualité tels que les fibres de verre ou d’acier offrant des niveaux de protection très élevés.

Dans cette vidéo, les experts uvex vous explique plus précisément les méthodes de test des gants de protection anti-coupure:

 

 

Conclusion

Tous les certificats EN 388 restent valides jusqu’à leur date d’expiration (maximum 5 ans). Il est impossible de tirer la moindre corrélation entre les différentes échelles de mesures EN 388 et ISO 13997. Si dans la pratique, les gants offrent la même protection contre les coupures, leur classification est susceptible de changer.

En tant que fabricant de gants de protection, uvex possède ses propres laboratoires de tests. Nos équipements modernes nous permettent de tester nos gants de protection selon les deux méthodes de test. Nous restons à votre disposition pour vous procurer, si besoin, les résultats des deux tests et répondre à toutes vos questions. N’hésitez pas à utiliser la rubrique Commentaires de notre blog ou nous écrire directement par e-mail à contact.france@uvex-heckel.fr.


Répondre

Votre adresse e-mail n'apparaîtra pas. Les champs obligatoires sont marqués *