uvex sportstyle-antireflet

Quand choisir un traitement antireflet pour les lunettes de protection ?

This post is also available in: Allemand Anglais

Lorsque nous achetons une paire de lunette de vue, notre opticien nous recommande vivement d’y ajouter un traitement antireflet. Ce qui est quasiment la norme pour une lunette de vue ne l’est pas nécessairement pour une lunette de protection. En effet, si plus d’une lunette de vue sur deux est dotée d’un traitement antireflet, les lunettes de protection sont généralement uniquement traitées afin de prévenir la formation de buée ou pour augmenter leur résistance aux rayures. Nous verrons dans cet article quels sont les avantages du traitement antireflet et quand le privilégier pour vos lunettes de protection.

 

Les traitements traditionnellement appliqués aux lunettes de protection

 

Lunettes de protection et lunettes de vue ont des applications différentes, ce qui entrainent nécessairement des différences dans les matériaux utilisés, le processus de fabrication ou encore les traitements appliqués. Pour en savoir plus, Olivier Charron, directeur de la publication d’Optique Mag, revient en détail sur ces différences dans l’article : Lunette de protection : quelles différences avec les lunettes grand public ?

L’une des différences majeures entre lunette de protection et lunette de vue réside dans le choix du traitement.

Le traitement anti-rayure

Les lunettes de protection sont, pour la très large majorité, fabriquées à partir d’un oculaire en polycarbonate (PC). Ce matériau a l’avantage de protéger efficacement contre 3 catégories de risques :

  • Le risque mécanique
  • Le risque chimique
  • Le risque optique (rayonnement UV et éblouissement).

Toutefois, il a aussi le désavantage de se rayer facilement. Dans les environnements de travail très exposés à la poussière où l’on doit régulièrement nettoyer ses lunettes, souvent avec les « moyens du bord », par exemple les sites de construction, un traitement anti-rayure efficace est plus que bienvenue afin d’éviter de rayer ses lunettes en les nettoyant.

Le traitement anti-buée

Beaucoup de porteurs de lunettes de protection ont des tâches qui requièrent d’importants efforts physiques. Il est ainsi important que les lunettes de protection – comme c’est le cas pour les lunettes de sport – soient traitées contre la formation de buée. Un traitement anti-buée est également indispensable dans les environnements de travail avec un fort degré d’humidité.

Les traitements anti-rayure et anti-buée sont donc les classiques des lunettes de protection. Néanmoins, dans certains environnements de travail, ce ne sont pas forcément les plus adaptés. Plus que la formation de rayure ou de buée, ce qui peut déranger certains porteurs, ce sont les reflets gênants de la lumière.

 

Avantages d’un traitement antireflet

 

Si votre opticien vous préconise un traitement antireflet pour vos lunettes de vue, c’est qu’il vous procure 3 avantages :

  • Il limite les reflets gênants de la lumière qui pourraient impacter votre confort visuel
  • Il permet d’améliorer la netteté, le contraste et la précision de la vision
  • Il rend les verres plus esthétiques par leur meilleure transparence : une personne qui vous regarde voit vos yeux directement, sans reflets.

Le polycarbonate à partir duquel sont généralement fabriquées les lunettes de protection offre un indice de transmission de la lumière visible de 90% pour un spectre allant de 380 à 780 nm. Par conséquent, environ 90% de la lumière traversent les oculaires alors que 10% sont reflétées ou absorbées.

Pour la plupart des applications où des lunettes de protection sont utilisées, un coefficient de transmission de 90% est largement suffisant pour voir correctement et les reflets ne dérangent pas le porteur.

 

 

Figure 1: Percentage distribution of transmission and reflection of safety spectacle lens
Pourcentage de transmission et de réflexion d’une lunette de protection en PC

 

Applications d’un traitement antireflet pour les lunettes de protection

 

Dans certains environnements de travail où des efforts visuels importants sont requis, les porteurs de lunettes de protection sont dérangés par les reflets gênants de la lumière. C’est le cas, par exemple, pour la lecture de paramètres de contrôle et pour les travaux sur des composants très réfléchissants. Les reflets impactent le confort visuel : les yeux du porteur sont plus sollicités. Sur le long terme, le porteur va éprouver des difficultés pour se concentrer sur sa tâche et augmenter les risques de fatigue.

La solution uvex

 

Le traitement uvex supravision AR permet d’augmenter le coefficient de transmission de la lumière à hauteur de 96,5 % et ainsi de supprimer efficacement les reflets.

Les lunettes de protection anti-reflet

 

La gamme uvex comprend actuellement deux modèles disponibles avec le traitement uvex supravision AR :

  • uvex sportstyle : une lunette de protection légère au look sport
  • uvex i-3 : une lunette de protection capable de s’adapter à toutes les morphologies grâce à des branches inclinables et un pont de nez réglable

 

uvex sportstyle AR (9193.838)
uvex sportstyle AR (9193.838)
uvex i-3 AR (9190.838)
uvex i-3 AR (9190.838)

 

Caractéristiques du traitement uvex supravision AR:

 

  • Protection UV jusqu’à 400 nm à 100%
  • Marquage 2C-1.2 conformément à la norme EN 166/170
  • Transmission: coefficient de 96,5% du spectre visible compris entre 400 nm et 780 nm

 

Figure 4: Light transmission levels of uvex AR coating, uvex coating without uvex AR and competitor with AR coating
Niveau de transmission de la lumière avec le traitement uvex supravision AR, sans le traitement uvex supravision AR et avec un traitement antireflet concurrent

2 thoughts to “Quand choisir un traitement antireflet pour les lunettes de protection ?”

Répondre

Votre adresse e-mail n'apparaîtra pas. Les champs obligatoires sont marqués *